Assemblée de Dieu de Chambéry
4, rue François CACHOUD,73000 CHAMBERY | 04-79-62-07-50 |
06-21-13-00-34

Bienvenue à

Eglise Evangélique de Chambéry



Ce mois-ci [21/11/2017]


  • Mercredi 1 novembre à 20h, conférence « La Bible du papyrus à l'ordinateur », salle du Scarabée Chambéry le haut.
  • Samedi 11 novembre à 14h30, réunion de sœurs chez Françoise Rotelli.
  • Dimanche 12 novembre à 10h, culte en commun avec les églises de la Savoie membres du CNEF, à la salle Savoie Expo à côté du phare.
  • Dimanche matin 19 novembre le pasteur J. Rigler sera à Albertville. L'après-midi, à Chambéry témoignage de notre sœur Dhana Bruyère de Belley « de l'hindouisme à Jésus ».
  • Une petite Mila est née dans le foyer Maurin, félicitations !


Journal de l'église de Chambéry du 01/11/2017


Quand Dieu veut nous utiliser, Il nous fait voir où se trouve un besoin et nous met à cœur d'agir pour y faire face.

Bien entendu, on a immédiatement le sentiment que ce que l'on fera semble être une goutte d'eau dans l'océan, mais cela ne doit pas nous arrêter.

La mission de Jésus a été de sauver le monde.

Cependant, quand il est remonté au ciel, il n'a évangélisé qu'une partie de la population d'un tout petit pays; on est encore loin de l'objectif, mais ce qu'il a fait à cette époque était immense.

Dieu nous rend sensible à un besoin particulier, c'est différent pour chacun, mais c'est un but commun qui nous rassemble, à savoir le salut du plus grand nombre.

A partir de ce moment-là, il va falloir se consacrer tout entier à cet objectif.

Cela va demander beaucoup d'abnégation et de choix difficiles à effectuer.

Mais si cela vient de Dieu, rien ne pourra nous arrêter si ce n'est notre paresse ou notre incrédulité.

Dans la vie,y compris dans l'œuvre de Dieu, on ne peut pas tout faire.

Il ne faut pas s'éparpiller mais au contraire il convient de se donner à fond pour un objectif précis.

Refusons la médiocrité car Jésus mérite qu'on lui donne le meilleur.

Si nous aimons l'œuvre de Dieu, nous serons rapidement attristés par ses points faibles.

Dans ce cas, ne tombons pas dans la critique, mais au contraire disons au Seigneur : « Me voici envoie-moi » pour essayer de parer cette faiblesse.

Tous les chrétiens ne sont pas sensibles aux mêmes besoins.

L'un est travaillé par le problème des orphelins, un autre par la délinquance, un autre par la pauvreté, un autre par les prostituées, un autre par les adolescents…la liste est longue.

Beaucoup sont restés dans l'ombre et ne sont jamais devenus des célébrités.

Leur récompense sera dans le ciel car Dieu a vu.

Je souhaite à chacun de recevoir un fardeau sur son cœur car cela vient créer en nous une profonde motivation pour le royaume de Dieu.

Je souhaite que comme Paul, chacun puisse dire : « malheur à moi si je ….

(ne fais pas ce qu'il me demande).

Cela nous dynamise et nous propulse dans un service passionnant qui nous maintient en pleine forme jusque dans la vieillesse.

Le chrétien a besoin de cette motivation pour se maintenir spirituellement en forme et cela doit probablement même faire du bien à sa santé morale et physique.

Alors comme le dit ce chant : « Je veux servir les projets de Dieu dans ma génération, je veux servir les projets de Dieu pendant qu'il est temps, je veux donner ma vie pour quelque chose qui vaut la peine… »

Une bonne prière pour terminer : « Seigneur Jésus, mets sur mon cœur ce qu'il y a sur le tien »

01/11/2017 —    Journal de l'église de Chambéry